Nouvelles

Adoption du projet de loi 122

Montréal, le 16 juin 2017 – « Nous avons soutenu l’adoption du projet de loi 122 car nous croyons que l’autonomie qu’il confère aux municipalités leur permettra d’exercer plus de leadership dans le développement économique de leur région », affirme Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Avec l’adoption du projet de loi 122, les élus municipaux bénéficieront de responsabilités accrues en matière de développement économique. En commission parlementaire, la FCCQ avait plaidé l’importance que les gens d’affaires, en particulier les chambres de commerce, soient associés à la définition des priorités d’affectation des fonds locaux dédiés à cette fin. Elle constate que sa requête a été entendue avec l’ajout d’un amendement qui favorise la participation de ces derniers aux processus d’élaboration et de définition des priorités économiques régionales.

« Il ne s’agit pas de gérer les fonds dédiés au développement économique régional à la place des MRC, mais de donner une voix à la communauté d’affaires afin que certaines priorités de développement économiques soient prises en compte », conclut Stéphane Forget.

La FCCQ constate que la réorganisation de la gouvernance du développement économique régional qui s’est opérée au cours des dernières années s’est souvent traduite par un éloignement du milieu des affaires des services qui leur sont pourtant dédiés. Aux yeux de la FCCQ, il est fondamental que ces derniers prennent part au processus d’élaboration et de définition des priorités économiques régionales, ce que le projet de loi 122 vient améliorer.

Inondations au Québec – Appel à la solidarité de la communauté d’affaires

Montréal, le 10 mai 2017 – Devant l’ampleur des inondations qui frappent plusieurs régions du Québec, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) tient à manifester aux citoyens et aux propriétaires d’entreprises touchés, le soutien de tout le réseau des chambres de commerce du Québec.

« La FCCQ lance un appel à tous, et en particulier à la communauté d’affaires, de continuer à faire preuve de générosité et de témoigner leur solidarité envers les régions aux prises avec la crue des eaux, en donnant généreusement à la Croix-Rouge à l’intention des sinistrés », a invité Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ. « Ces gens, nombreux, vivent des moments extrêmement difficiles; nous devons exprimer notre soutien en appuyant ceux qui sont sur place pour aider. »

« Les besoins sont criants maintenant et le seront encore au cours des prochaines semaines » a pour sa part rappelé le président et chef de la direction de la Croix-Rouge canadienne, Conrad Sauvé. « Nos équipes sont à l’œuvre dans 25 lieux touchés par les inondations au Québec, soutiennent les opérations dans 12 centres d’accueil et d’information et viennent en aide à plus de 1 400 sinistrés ».

Dans les différentes régions, plusieurs entreprises et commerces sont atteints et l’activité économique est affectée. La FCCQ et son réseau de chambres de commerce suivent de près l’évolution de la situation.

 

À propos de la FCCQ

Grâce à son vaste réseau de plus de 140 chambres de commerce et 1 200 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 60 000 entreprises et 150 000 gens d’affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

 

 

 

 

Nouvel horaire – Bureau de la SAAQ de Saint-Gabriel

Veuillez prendre note du nouvel horaire du bureau de la SAAQ situé au 151, rue Saint-Gabriel dans la Ville de Saint-Gabriel sera ouvert. Cet horaire sera en vigueur à compter du 8 mai 2017.

Lundi au mercredi de 12 h à 18 h

Jeudi et vendredi de 10 h à 16 h et de 17 h à 20 h

Samedi et dimanche : Fermé

Candidats recherchés – 5 à 7 Brandon en action

Le 16 mai prochain se tiendra le 5 à 7 Brandon en action à l’église de Saint-Cléophas pour célébrer les nouvelles entreprises et les nouveaux projets d’affaires dans le secteur Brandon. Chaque année, la Chambre de commerce est à la recherche d’entrepreneurs répondant à ces critères. Nul besoin d’être membre de la Chambre pour être éligible, toutes les entreprises peuvent profiter de cette reconnaissance.

En plus de la présentation, une période de réseautage se déroulera lors de l’arrivée. Tous les partenaires de la Chambre de commerce Brandon sont invités à prendre part à cette activité gratuite. Nous vous invitons à nous faire part de votre entreprise ou de votre projet d’affaires au 450 835-2105 ou par courriel à l’adresse suivante : info@cc-brandon.com.

 

Une campagne d’achat local qui fait sourire

La Chambre de commerce Brandon (CCB) grâce au soutien financier du programme d’aide aux collectivités rurales de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray lance une campagne d’achat local mettant de l’avant les entrepreneurs et travailleurs du secteur Brandon.

Le concept est simple et consiste à prendre une photographie d’un(e) entrepreneur(e) ou d’un(e) employé(e) du secteur Brandon dans son milieu de travail afin de mettre un visage familier sur les entreprises. L’objectif principal du projet est de conscientiser la population que lorsqu’elle encourage une entreprise locale, elle encourage des gens d’ici ayant à cœur la vitalité économique du secteur Brandon.

Au total, douze entreprises seront en vedette à partir de mars 2017, et ce, sur une période d’un an. Les entreprises participantes verront leur photographie diffusée sur le site Internet et les médias sociaux (page Facebook, infolettre mensuelle, etc.) de la CCB. Ces photographies seront aussi distribuées dans les « publisacs » du secteur Brandon. Finalement, de grandes bannières imprimées se déplaceront dans les lieux achalandés du grand Saint-Gabriel. D’ailleurs, le Marché Métro Plus Saint-Gabriel, la pharmacie Jean Coutu de Saint-Gabriel et la Caisse Desjardins du Nord de Lanaudière ont généreusement accepté d’afficher les bannières dans leurs locaux.

En plus des capsules radio sur les ondes de CFNJ 99.1, la Chambre de commerce Brandon se positionne comme un véhicule important pour la promotion des entreprises et de l’achat local.

Une nouvelle solution de recrutement pour vos entreprises

Le portail Emploiretraite.ca est une solution efficace pour le recrutement d’une main-d’œuvre qualifiée et disponible. L’équipe d’Emploi retraite vous met en relation avec des candidats expérimentés pour combler des besoins contractuels, occasionnels et temps partiel.

 

Votre entreprise a besoin d’une main-d’œuvre spécialisée?

Vous devez remplacer des congés de maternité ou de maladies?

Vous souhaitez démarrer un nouveau service ou un produit dans votre entreprise?

Vous avez besoin de personnel déjà formé pour combler vos contrats de courte durée?

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec l’équipe d’Emploiretraite.ca par courriel à l’adresse suivante  info@emploiretraite.ca  ou par téléphone au numéro sans frais : 1-844 436-7564

Hausse du salaire minimum – une approche raisonnée et raisonnable

Montréal, le 19 janvier 2016 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) est satisfaite que le gouvernement ait annoncé une approche raisonnée et raisonnable quant à la fixation du salaire minimum au Québec. L’annonce effectuée aujourd’hui par la ministre Dominique Vien, ministre responsable du Travail, le ministre des Finances, Carlos J. Leitao et le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, prévoit notamment une première hausse de 0,50 $, qui entrera en vigueur le 1er mai prochain.

« Nous saluons la décision du gouvernement et l’élaboration de sa politique qui reposent sur un raisonnement économique, qui tiennent compte des impacts importants d’une telle mesure sur l’économie et sur les entreprises québécoises », a affirmé Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Bien que le salaire minimum soit un levier parmi d’autres, la FCCQ estime que les mesures sociales et fiscales actuelles apparaissent plus adéquates pour améliorer les conditions des travailleurs à faible revenu. Elle considère néanmoins qu’une augmentation graduelle et prévisible visant, à terme, l’atteinte d’un maximum de 50 % du salaire moyen québécois d’ici quatre ans, apparaît raisonnable et en respect avec la capacité de payer des employeurs.

« Il s’agit d’une approche mesurée qui prend en considération les différentes études économiques crédibles sur le sujet. Nous réitérons toutefois que dans une perspective de lutte contre la pauvreté, les mesures ciblées actuelles demeurent les plus efficaces », a conclu Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

 

Renseignements :

Michel Philibert
Directeur des communications
Fédération des chambres de commerce du Québec
514-844-9571, poste 3242
Cell : 514 629-4468
michel.philibert@fccq.ca