Nouvelles

Premier déjeuner-conférence – Les 5 clés d’un marketing gagnant

La Chambre de commerce Brandon est heureuse de vous inviter au premier déjeuner-conférence de la saison 2017 – 2018 « Les 5 clés d’un marketing gagnant ».  La conférence vous sera présentée par M Luc Dupont, professeur émérite et auteur de nombreux livres sur la communication et le marketing,  le mercredi le 25 octobre prochain de 7 h à 9 h à la galerie d’art Yves Louis-Seize située au 25, rue Beausoleil dans la Ville de Saint-Gabriel. 

Le coût d’inscription est de 25 $ pour les membres et 35 $ pour les non-membres. Le déjeuner est inclus.

Merci de bien vouloir confirmer votre présence avant le 20 octobre auprès de Mélina Courchesne-Barthe, coordonnatrice de la Chambre de commerce Brandon par téléphone au 450 835-2105 ou encore par courriel au info@cc-brandon.com

 Une fois votre inscription faite, vous aurez 48 heures avant la tenue de l’activité pour annuler votre participation sans quoi vous serez facturé pour la conférence. 

RÉFORME FISCALE DU MINISTRE MORNEAU : La FCCQ présente ses recommandations

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) rend public son mémoire visant à faire écho des  préoccupations des entrepreneurs québécois dans le cadre du projet de réforme fiscale annoncé par le ministre des Finances, Monsieur Bill Morneau. Dans son état actuel, ces modifications à la fiscalité des entreprises toucheront trois volets importants:

  • le fractionnement du revenu ;
  • le traitement des placements passifs ;
  • la déduction des gains en capital.

« À une époque où les entreprises font face aux grands défis que sont les changements technologiques, la pénurie de main-d’œuvre et la concurrence internationale, il est essentiel de leur offrir un environnement d’affaires qui soit propice à la prise de risque et à l’investissement. Les mesures présentées envoient un tout autre message », a déclaré Stéphane Forget, Président-directeur général de la FCCQ.

Les moyens envisagés peuvent avoir des conséquences importantes pour les entrepreneurs y compris les producteurs agricoles. Les entreprises craignent entre autres que la réforme décourage l’initiative, l’investissement et la création d’emplois, en plus de rendre plus difficiles le transfert intergénérationnel d’entreprises et le maintien de sièges sociaux au Canada.

Recommandations de la FCCQ

La FCCQ a sollicité l’avis de ses membres, et consulté ses partenaires. Elle insiste sur quatre recommandations :

  1. Prolonger les consultations afin de bien mesurer les effets des mesures proposées, et déposer une étude d’impacts économiques des effets de la réforme ;
  2. Maintenir la possibilité pour un propriétaire d’entreprise de fractionner son revenu avec des membres de sa famille ;
  3. Maintenir la possibilité pour un propriétaire de PME d’accumuler et de faire fructifier dans sa société des bénéfices non répartis ;
  4. Ne pas appliquer les réformes prévues à l’accès à la déduction pour gain en capital afin d’être en cohérence avec les mesures annoncées par le gouvernement du Québec qui permettront de faciliter le transfert intergénérationnel chez les entreprises et maintenir l’implantation décisionnelle au Québec.

Le régime fiscal des sociétés privées, qui est en vigueur depuis 1972, est certainement perfectible. La FCCQ estime cependant que tout projet de réforme mérite d’être analysé en profondeur et débattu sereinement. C’est pourquoi nous avons demandé une analyse coût-bénéfice approfondie ainsi qu’une véritable consultation qui permettrait à toutes les parties prenantes de sensibiliser le gouvernement sur les conséquences de ces mesures pour les entreprises.  Notre espoir est d’en arriver à une solution qui permette au gouvernement d’atteindre ses objectifs sans compromettre la vitalité du milieu des affaires.

Une saison 2017 – 2018 pour tous les goûts!

La Chambre de commerce Brandon (CCB) a tenu, le mardi 26 septembre dernier, le lancement de sa programmation 2017 – 2018.

À cette occasion, la CCB a présenté son offre de formations et ses activités de réseautage. Les déjeuners-conférences à venir seront axés sur diverses thématiques dont le marketing, le service à la clientèle et les relations professionnelles. Ces derniers sont tout indiqués pour les entrepreneurs et les partenaires souhaitant travailler des aspects à la fois différents et complémentaires pour la réussite entrepreneuriale.

Cette année, la Chambre de Commerce Brandon est heureuse d’accueillir le souper tournant D’Autray au Centre sportif et culturel de Brandon, le mardi 14 novembre 2017. L’activité de réseautage sera suivie par l’assemblée générale annuelle de la CCB qui change de formule. Elle sera présentée dans le cadre d’un 5 à 7, le mardi 5 décembre prochain, au Vignoble Saint-Gabriel. Pour terminer la programmation 2017 – 2018 en force, le 5 à 7 Brandon en action sera de retour pour une quatrième édition le mardi 15 mai 2018 et prendra place dans l’église de Saint-Norbert.

En plus des activités proposées par la Chambre de commerce Brandon, de nombreux événements régionaux offerts par l’Alliance des chambres de commerce de Lanaudière ont également été annoncés. Parmi ceux-ci, la conférence de M. Jean-François Lisée, chef du Parti Québécois, qui s’est tenue le vendredi 29 septembre dernier au club de golf Le Versant de Terrebonne.

Calendrier 2017 – 2018 CCB

Place à une réglementation plus efficace

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) salue les efforts du gouvernement du Québec en matière d’allègement réglementaire et administratif qui se traduisent, avec cette nouvelle politique, par des économies de temps et d’argent pour les entreprises québécoises. Elle reconnaît aussi les efforts pour la mise en place d’une réglementation simplifiée et facilitante pour l’ensemble de nos entrepreneurs.

« Le gouvernement relève aujourd’hui un défi important, le défi Un pour un, voulant que pour chaque nouvelle loi ou nouveau règlement imposé aux entreprises, on en enlève un qui représente un fardeau équivalent. Cette pratique allègera les processus administratifs et réglementaires imposés aux entrepreneurs de toutes les régions du Québec », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

La FCCQ, qui est membre du comité-conseil sur l’allègement réglementaire, a participé activement à la démarche de consultation du gouvernement et insiste sur le fait que la collaboration avec les milieux économiques est essentielle, permettant ainsi aux décideurs de cerner rapidement et avec acuité les irritants qui nuisent à l’exploitation et à la croissance des entreprises. Elle estime donc que les nouvelles mesures qui obligeront désormais les ministères et organismes à consulter les acteurs économiques lors de l’évaluation des coûts et des impacts de la réglementation sont une excellente nouvelle.

« Des progrès ont été réalisés au cours des dernières années, et nous devons garder le cap sur cette voie pour améliorer continuellement l’environnement d’affaires et accroître la compétitivité des entreprises québécoises », a conclu Stéphane Forget.

Jean-François Lisée:  » Nationalisme économique : une vision moderne pour un Québec plus prospère « 

À l’occasion de son passage à la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins et en collaboration avec l’Alliance des chambres de commerce de Lanaudière, le chef de l’opposition officielle, Jean-François Lisée, viendra présenter sa vision moderne du nationalisme économique au Centre de Golf Le Versant à Terrebonne le vendredi 29 septembre 2017.

« Nous proposons une stratégie musclée qui place nos leviers économiques d’abord au service des entreprises québécoises. Une stratégie qui place les PME et le développement régional au cœur de son action, qui favorise l’exportation, qui fait une place centrale à l’innovation, au soutien à l’entrepreneuriat, à la formation de la main-d’œuvre, et qui nous conduira vers un Québec plus prospère. »

Inscription en ligne 

 

La CDSD lance une campagne d’achat local pour les entreprises de Saint-Damien

Pour la saison estivale, la Corporation de développement de Saint-Damien lance un concours. À gagner, un ensemble cadeau contenant des produits et services d’ICI, une façon originale pour vous
faire découvrir les entreprises participantes de Saint-Damien.

Les coupons de participation sont disponibles chez tous les commerçants de Saint-Damien, il suffit de remplir ceux-ci et de les déposer dans les boites à concours. Le tirage se tiendra à la fin septembre.

La CDSD mise sur les entreprises locales afin de les aider à se démarquer, à se faire connaitre et reconnaître, dans le but ultime de faire rayonner leur savoirfaire.

Lancé début 2017, le projet ICI Saint-Damien est bonifié de plusieurs programmes d’aide destinés à nos entrepreneurs, en plus de plates-formes et d’outils promotionnels créés tout spécialement pour eux.

Vous reconnaitrez assez rapidement nos petites étiquettes orange déjà visibles à la grandeur de la région et apposées sur les produits d’ICI.

Aussi, un tout nouvel annuaire vient tout juste d’être publié et distribué sur tout le territoire. Sous forme de petit dépliant, celui-ci a été réalisé en toute gratuité pour favoriser l’accès au grand public ainsi qu’à toutes les entreprises de Saint-Damien.

C’est dans ce cadre de développement que l’idée du concours a été lancée. Les coupons de participation ont été remis aux commerçants et ce sont leurs produits et services qui composent le prix. La liste des cadeaux sera annoncée tout prochainement via le site web et la page Facebook de la Corporation.

Cet été, recherchez les étiquettes oranges. La CDSD vous invite à acheter et découvrir les produits et services d’ICI. Bonne chance à tous les participants!

Pour voir toutes les initiatives de la Corporation de développement de Saint-Damien et consulter le répertoire en ligne des entreprises, visitez www.icisaintdamien.com

Le lac Maskinongé : un trésor pour les amateurs de sports nautiques non motorisés.

Ville de Saint-Gabriel, le 22 juin 2017 – La Ville de Saint-Gabriel invite les amateurs de sports nautiques non motorisés à venir pratiquer leur discipline préférée sur le lac Maskinongé cet été. Situé à environ une heure de Montréal et de Trois-Rivières, ce lac d’envergure considérable a tout pour plaire avec sa superficie de 10 km2, ses 20 km de circonférence et sa profondeur moyenne de 28 mètres. Il est possible d’y pratiquer pendant de longues heures la voile, le canot, le kayak, la planche à pagaie, la natation, la planche à voile, le yoga sur l’eau et toutes les activités de plein air sur l’eau qui nous viennent à l’esprit.

Facile d’accès
Située à quelques minutes de route au nord-ouest de Berthierville, la plage municipale de la Ville de Saint-Gabriel, au lac Maskinongé, peut accueillir plusieurs centaines de baigneurs à la fois. Elle est accessible tous les jours de la semaine et un sauveteur est présent 7 jours sur 7 entre 10 h et 18 h durant la saison estivale. Deux quais publics sont également mis à la disposition des amateurs de sports nautiques.

Commodités en quantité
Directement sur la plage se trouvent des commodités qui nous invitent à y rester pour la journée : casse-croûte, bar et même, un restaurant de fine cuisine avec terrasse donnant sur le lac, rendent l’endroit encore plus accueillant. Il est également possible d’apporter son pique-nique. Une aire de jeux pour les enfants est accessible à proximité de certains espaces ombragés avec tables.

Pour les initiés ou pour la découverte
Il est permis d’apporter son propre équipement afin de pratiquer son sport préféré sur le lac Maskinongé. Pour les avares de découvertes, le centre nautique Courant Marin offre la location de pédalo, kayak, canot, planche à pagaie (SUP)planche à voile et voilier à quelques pas de la plage. L’entreprise offre également des cours pour apprendre les rudiments de ces disciplines ou pour se perfectionner.

À faire cet été au lac Maskinongé
Après une chaude journée passée sur l’eau, suivie d’un bon repas sur la terrasse de la plage, une vingtaine d’événements (spectacles, activités familiales et sportives) faisant partie de la programmation du Festival d’été de Saint-Gabriel viennent étoffer les soirées (et parfois aussi les journées) jusqu’au 1er septembre. La programmation complète du festival est disponible au www.festivaldete.info.

Parmi la programmation, les amateurs de plein air nautique apprécieront particulièrement le Maski-kayak, qui aura lieu le 29 juillet de 9 h à 20 h. Plus de détails concernant cet événement sont disponibles au www.maski-kayak.ca/programmation.php.

D’autres options à proximité
Les idées de sorties ne manquent pas à Saint-Gabriel : galerie d’art, restaurants de fine cuisine ou de grillades, camping, auberges, cabanes… Des sentiers de randonnée et de vélo, une chute, un spa et un vignoble se trouvent également à proximité. Partez à la découverte des trésors insoupçonnés du secteur en visitant le site www.lacmaskinonge.com.

Campagne sur les médias sociaux
La Ville de Saint-Gabriel est curieuse de voir toutes les disciplines de plein air nautiques qui seront pratiquées à l’été 2017 sur le lac Maskinongé. Elle invite donc les visiteurs à partager leur expérience sur les médias sociaux (Facebook, Twitter ou Instagram) en utilisant le mot-clic #LacMaskinongé. Les photos qui se démarquent le plus, ou celles montrant les disciplines les plus inusitées et farfelues, seront reprises dans un article qui paraîtra sur le blogue de Tourisme Lanaudière en août prochain.

Pour plus de détails concernant les activités nautiques non motorisées sur le lac Maskinongé, il est possible de visiter le site www.lacmaskinonge.com ou de communiquer avec l’équipe de la Ville de Saint-Gabriel au 450 835-2212.

Dévoilement du circuit touristique du secteur Brandon

Le mercredi 28 juin dernier, la Chambre de commerce Brandon (CCB), en partenariat avec la Ville de Saint-Gabriel, a procédé au dévoilement du circuit touristique du secteur Brandon ainsi qu’à la nomination du parc situé derrière l’église de Saint-Gabriel.

La CCB a révélé un circuit touristique constitué de sept points répartis dans les municipalités de Saint-Gabriel-de-Brandon, Mandeville, Saint-Didace et Ville de Saint-Gabriel. Parmi les points d’intérêt sélectionnés sont compris : le parc de la Colline des Sœurs, la plage municipale de Saint-Gabriel, le centre du Pourvoyeur Mastigouche, les sentiers des Chutes-du-Calvaire, et l’église de Saint-Didace. Pour assurer la véracité des informations, M. Simon Leduc, historien et résident de la municipalité de Mandeville, a été mandaté de la recherche et de la création de contenus pour le guide touristique du secteur Brandon ainsi que pour la création de trois panneaux d’interprétation

« Nous souhaitions créer un circuit touristique reflétant le secteur Brandon et amenant les visiteurs à se déplacer et à apprécier les paysages bucoliques. Ils auront la chance d’en apprendre davantage sur ce pôle touristique important qui a su charmer des milliers de gens, et ce, depuis de nombreuses années » a mentionné Marc-André Forest, président de la Chambre de commerce Brandon.

Cette initiative a pour but de faire découvrir dans son ensemble le secteur Brandon aux villégiateurs et de leur faire voir l’offre touristique tant architecturale, historique, artistique que naturelle. Le secteur Brandon accueille des villégiateurs de partout dans le monde depuis 1888 ce qui en fait un des sites touristiques les plus anciens au Québec.

La Chambre de commerce Brandon en tant que responsable du bureau d’information touristique s’est donné pour mandat de promouvoir le secteur Brandon dans son ensemble, celui-ci représente le territoire le plus important en termes de superficie dans la MRC de D’Autray.  Le souhait de dynamiser l’ensemble du secteur Brandon est présent autant au niveau touristique qu’économique, deux aspects indissociables pour la Chambre de commerce.

Télécharger le circuit ici : Circuit touristique Brandon

Les Montagnards débarquent à Saint-Gabriel!

Messieurs Martin Brousseau et Léandre Gilbert, copropriétaires de la nouvelle concession de La ligue Junior AAA du Québec, sont heureux d’annoncer que la formation portera le nom des Montagnards de Saint-Gabriel-de-Brandon.

« Après mûres réflexions, nous avons décidé de conserver le même nom que lorsque l’équipe évoluait à Sainte-Agathe. Nous sommes persuadés que ce nom conserve ici toute sa signification étant donné la présence de montagnes dans le paysage qui borde le splendide lac Maskinongé », précisent-ils.

Dans cette optique, la formation arborera donc les mêmes couleurs que par les années passées, soit le rouge, le noir et le doré.

Dans un autre ordre d’idées, les Montagnards de Saint-Gabriel-de-Brandon annoncent la nomination de monsieur Rémy Harrisson à titre d’entraîneur-chef.

« Ancien porte-couleur du National de Joliette dans la défunte Ligue de Hockey Junior Tiers-2 dans les années 1990, monsieur Harrison était jusqu’à tout récemment entraîneur dans le programme sports-études de l’école Massey-Vanier de Cowansville. Il a de plus occupé par le passé le poste d’assistant-entraîner de l’Inouk de Granby dans la Ligue Junior AAA. Sa vaste expérience du hockey mineur et du hockey junior, combinée à son extraordinaire réseau de contacts dans le milieu du hockey font de monsieur Harrison le candidat idéal pour le poste », mentionnent les copropriétaires. L’identité des entraîneurs-adjoints sera dévoilée prochainement.

De plus, les Montagnards sont heureux d’annoncer que la première partie locale à l’aréna Familiprix du Centre sportif et culturel de Brandon aura lieu le dimanche 1er octobre à compter de 13 h 30. Il sera possible de se procurer des billets aux coûts suivants :

  • 10 ans et moins : gratuit
  • 11 à 17 ans : 5 $
  • 18 ans et plus : 11 $
  • 65 ans et plus : 9 $

Aussi, les Montagnards de Saint-Gabriel-de-Brandon démarrent leur campagne de billets de saison, et ce, pour les 24 parties locales. Ainsi, il en coûtera 218 $ pour les 18 ans et plus, soit une économie de près de 20 %, et 198 $ pour les 65 ans et plus, soit une économie de près de 10 %.

Les billets de saison seront en vente plus tard cette semaine sur le site Web des Montagnards au www.lesmontagnards.ca ou encore par téléphone au 450.759.6202.

Quant à eux, les billets à l’unité seront en vente sur place le jour des matchs, de même que sur le site Web de la formation ou encore par téléphone.

Enfin, les Montagnards de Saint-Gabriel-de-Brandon invitent toute la population à visiter leur site Web et leur page Facebook afin de connaître tous les détails entourant l’équipe et le calendrier des matchs.

Politique sur la réussite éducative – Préparer nos jeunes aux défis du marché du travail de demain

« Le Québec a besoin d’une main-d’œuvre compétente et qualifiée, bien préparée aux défis du marché du travail de demain. Nous sommes heureux de constater que plusieurs de nos recommandations à cet égard ont interpellé le ministre de l’Éducation dans l’élaboration de la Politique sur la réussite éducative », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Dans le cadre de la consultation nationale menée l’automne dernier, la FCCQ avait entre autres fait part de l’importance de rehausser de façon importante les compétences en littératie et en numératie des Québécois, et de familiariser les élèves de niveaux primaire et secondaire au monde numérique, tout au long de leur cursus scolaire.

La FCCQ avait aussi recommandé que soit valorisée la formation professionnelle, un cheminement menant à des emplois valorisants, souvent très bien rémunérés et recherchés par les employeurs. Elle constate que la Politique leur donne un rôle à jouer dans le développement des programmes de formation professionnelle.

« Nous militons pour que l’offre de formation des différents milieux d’éducation rejoignent mieux les défis de main-d’œuvre auxquels nous faisons face aujourd’hui et à ceux de demain », a rappelé Stéphane Forget. « Les employeurs du Québec sont aux prises avec une pénurie croissante de main-d’œuvre; ils sont prêts à collaborer activement à un vaste chantier pour mieux valoriser les formations professionnelles et à élaborer un plan d’action pour y arriver. »

En matière de cheminement scolaire, la FCCQ estime que la Politique aurait dû impliquer tous les niveaux d’enseignement. Elle aurait souhaité qu’elle prévoie donc également une stratégie visant à mieux encadrer la transition vers l’enseignement supérieur. Elle réitère son appui au gouvernement dans l’atteinte de ses objectifs en matière d’éducation; un enjeu d’importance pour le Québec, auquel tous doivent collaborer.