Babillard

Nouvelles, conférences, formations et ateliers provenant de nos membres et partenaires.

Les Montagnards débarquent à Saint-Gabriel!

Messieurs Martin Brousseau et Léandre Gilbert, copropriétaires de la nouvelle concession de La ligue Junior AAA du Québec, sont heureux d’annoncer que la formation portera le nom des Montagnards de Saint-Gabriel-de-Brandon.

« Après mûres réflexions, nous avons décidé de conserver le même nom que lorsque l’équipe évoluait à Sainte-Agathe. Nous sommes persuadés que ce nom conserve ici toute sa signification étant donné la présence de montagnes dans le paysage qui borde le splendide lac Maskinongé », précisent-ils.

Dans cette optique, la formation arborera donc les mêmes couleurs que par les années passées, soit le rouge, le noir et le doré.

Dans un autre ordre d’idées, les Montagnards de Saint-Gabriel-de-Brandon annoncent la nomination de monsieur Rémy Harrisson à titre d’entraîneur-chef.

« Ancien porte-couleur du National de Joliette dans la défunte Ligue de Hockey Junior Tiers-2 dans les années 1990, monsieur Harrison était jusqu’à tout récemment entraîneur dans le programme sports-études de l’école Massey-Vanier de Cowansville. Il a de plus occupé par le passé le poste d’assistant-entraîner de l’Inouk de Granby dans la Ligue Junior AAA. Sa vaste expérience du hockey mineur et du hockey junior, combinée à son extraordinaire réseau de contacts dans le milieu du hockey font de monsieur Harrison le candidat idéal pour le poste », mentionnent les copropriétaires. L’identité des entraîneurs-adjoints sera dévoilée prochainement.

De plus, les Montagnards sont heureux d’annoncer que la première partie locale à l’aréna Familiprix du Centre sportif et culturel de Brandon aura lieu le dimanche 1er octobre à compter de 13 h 30. Il sera possible de se procurer des billets aux coûts suivants :

  • 10 ans et moins : gratuit
  • 11 à 17 ans : 5 $
  • 18 ans et plus : 11 $
  • 65 ans et plus : 9 $

Aussi, les Montagnards de Saint-Gabriel-de-Brandon démarrent leur campagne de billets de saison, et ce, pour les 24 parties locales. Ainsi, il en coûtera 218 $ pour les 18 ans et plus, soit une économie de près de 20 %, et 198 $ pour les 65 ans et plus, soit une économie de près de 10 %.

Les billets de saison seront en vente plus tard cette semaine sur le site Web des Montagnards au www.lesmontagnards.ca ou encore par téléphone au 450.759.6202.

Quant à eux, les billets à l’unité seront en vente sur place le jour des matchs, de même que sur le site Web de la formation ou encore par téléphone.

Enfin, les Montagnards de Saint-Gabriel-de-Brandon invitent toute la population à visiter leur site Web et leur page Facebook afin de connaître tous les détails entourant l’équipe et le calendrier des matchs.

Politique sur la réussite éducative – Préparer nos jeunes aux défis du marché du travail de demain

« Le Québec a besoin d’une main-d’œuvre compétente et qualifiée, bien préparée aux défis du marché du travail de demain. Nous sommes heureux de constater que plusieurs de nos recommandations à cet égard ont interpellé le ministre de l’Éducation dans l’élaboration de la Politique sur la réussite éducative », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Dans le cadre de la consultation nationale menée l’automne dernier, la FCCQ avait entre autres fait part de l’importance de rehausser de façon importante les compétences en littératie et en numératie des Québécois, et de familiariser les élèves de niveaux primaire et secondaire au monde numérique, tout au long de leur cursus scolaire.

La FCCQ avait aussi recommandé que soit valorisée la formation professionnelle, un cheminement menant à des emplois valorisants, souvent très bien rémunérés et recherchés par les employeurs. Elle constate que la Politique leur donne un rôle à jouer dans le développement des programmes de formation professionnelle.

« Nous militons pour que l’offre de formation des différents milieux d’éducation rejoignent mieux les défis de main-d’œuvre auxquels nous faisons face aujourd’hui et à ceux de demain », a rappelé Stéphane Forget. « Les employeurs du Québec sont aux prises avec une pénurie croissante de main-d’œuvre; ils sont prêts à collaborer activement à un vaste chantier pour mieux valoriser les formations professionnelles et à élaborer un plan d’action pour y arriver. »

En matière de cheminement scolaire, la FCCQ estime que la Politique aurait dû impliquer tous les niveaux d’enseignement. Elle aurait souhaité qu’elle prévoie donc également une stratégie visant à mieux encadrer la transition vers l’enseignement supérieur. Elle réitère son appui au gouvernement dans l’atteinte de ses objectifs en matière d’éducation; un enjeu d’importance pour le Québec, auquel tous doivent collaborer.

Une Fête nationale chargée pour le Festival d’été de Saint-Gabriel!

Présenté par la Ville de Saint-Gabriel et la municipalité de SaintGabriel-de-Brandon, le Festival d’été de Saint-Gabriel se poursuit avec la Fête nationale ce samedi 24 juin.

Les citoyens auront droit à plusieurs activités à la plage municipale de Saint-Gabriel, dont l’événement Maski-Mousse, le spectacle de la formation Sainte-Cécile et un superbe feu d’artifice.

Dans le cadre de l’événement Maski-Mousse, une glissade remplie de mousse et des jeux gonflables seront sur place de 11 h à 15 h. Par la suite, un artiste faisant des tatouages temporaires à l’aérographie ainsi qu’une maquilleuse professionnelle seront sur les lieux de 15 h à 19 h.

Enfin, à 19 h, place au spectacle de la Fête nationale avec le chansonnier Benoît Arcand en première partie, suivi du groupe Sainte-Cécile, une formation lanaudoise de 10 musiciens qui pigera dans l’énorme discographie québécoise. Sainte-Cécile vous surprendra avec ses interprétations rythmées et souvent personnalisées des incontournables succès québécois d’Offenbach, de Plume Latraverse ou encore des Colocs.

Fait à noter, afin de maintenir une ambiance familiale et sécuritaire sur les lieux et d’assurer la pérennité de l’événement, il sera interdit d’apporter ses propres boissons alcoolisées dans le périmètre délimitant la zone du spectacle, le Festival d’été de Saint-Gabriel détenant son permis d’alcool.

De plus, des pièces d’identité pourraient être exigées au bar et l’équipe de sécurité procédera à une fouille des festivaliers avant d’entrer sur le site. Enfin, les contenants de verre ainsi que les animaux seront également interdits.

Cependant, la plage demeurera ouverte toute la journée et les gens pourront, comme à chaque année, apporter leur glacière et leurs boissons dans la section de la plage.

Pour connaître tous les détails et les informations concernant le Festival d’été de Saint-Gabriel, les intéressés peuvent visiter le www.festivaldete.info ou la page Facebook de la Ville de Saint-Gabriel

Adoption du projet de loi 122

Montréal, le 16 juin 2017 – « Nous avons soutenu l’adoption du projet de loi 122 car nous croyons que l’autonomie qu’il confère aux municipalités leur permettra d’exercer plus de leadership dans le développement économique de leur région », affirme Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Avec l’adoption du projet de loi 122, les élus municipaux bénéficieront de responsabilités accrues en matière de développement économique. En commission parlementaire, la FCCQ avait plaidé l’importance que les gens d’affaires, en particulier les chambres de commerce, soient associés à la définition des priorités d’affectation des fonds locaux dédiés à cette fin. Elle constate que sa requête a été entendue avec l’ajout d’un amendement qui favorise la participation de ces derniers aux processus d’élaboration et de définition des priorités économiques régionales.

« Il ne s’agit pas de gérer les fonds dédiés au développement économique régional à la place des MRC, mais de donner une voix à la communauté d’affaires afin que certaines priorités de développement économiques soient prises en compte », conclut Stéphane Forget.

La FCCQ constate que la réorganisation de la gouvernance du développement économique régional qui s’est opérée au cours des dernières années s’est souvent traduite par un éloignement du milieu des affaires des services qui leur sont pourtant dédiés. Aux yeux de la FCCQ, il est fondamental que ces derniers prennent part au processus d’élaboration et de définition des priorités économiques régionales, ce que le projet de loi 122 vient améliorer.

Big Bazar du curé – 17 et 18 juin

Cette année, comme source de financement et en remplacement du spectacle-bénéfice, la communauté Saint-Gabriel est à mettre sur pied le BIG BAZAR du curé qui se tiendra dans l’église les 17 et 18 juin prochains donc, beau temps, mauvais temps! Puisque c’est la saison du grand ménage, pourquoi ne pas remettre à la Fabrique vos articles en bon état faisant ainsi d’une pierre deux coups, soit d’une part, supporter votre communauté et, d’autre part, donner une deuxième vie à vos choses inutilisées. Vous n’avez qu’à venir déposer vos articles à l’église sur les heures habituelles de bureau. Tous les profits iront directement à la Fabrique.

Les personnes désireuses de profiter de l’achalandage pourront louer une table au coût de 20 $ pour 1 journée ou de 30 $ pour les 2 jours. Comme il s’agit d’une campagne de financement pour la Fabrique, les modalités pour les artisans, producteurs et commençants sont différentes. Ceux-ci peuvent demander des informations supplémentaires auprès du secrétariat de la Fabrique au numéro mentionné ci-dessous.

Informations : 450 835-4788 Du lundi au mercredi

Tout ce qui s’imprime

Mme Patricia Poulin, est propriétaire de l’entreprise Tout ce qui s’imprime depuis plus de 2 ans. Son entreprise, située au 66 rue Beausoleil dans la Ville de Saint-Gabriel, se spécialise dans l’impression, les photocopies, la sérigraphie, l’impression sur t-shirt, l’impression sur divers outils promotionnels, etc. Vous pouvez également bénéficier de services de graphisme et de photographie.

Patricia Poulin en 5 questions

Patricia Poulin est originaire de Saint-Gabriel. Après avoir œuvré de nombreuses années dans le domaine de la santé, c’est dans sa ville natale qu’elle a décidé d’ouvrir les portes de son entreprise.

Vous avec la chance d’en apprendre un peu plus sur Patricia grâce aux questions posées par la Chambre de commerce Brandon.

1- Quel aspect de votre travail aimez-vous le plus?

Le service à la clientèle

2- Quel est votre mets préféré?

La poutine.

3- Qu’est-ce que les gens disent de vous dans le cadre de votre travail?

Que je suis une personne accueillante et patiente.  

4- Quelle est votre plus grande qualité d’un point de vue professionnel?

Mon écoute et mon entregent.

5- Quel est votre loisir préféré?

Le camping

 

Inondations au Québec – Appel à la solidarité de la communauté d’affaires

Montréal, le 10 mai 2017 – Devant l’ampleur des inondations qui frappent plusieurs régions du Québec, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) tient à manifester aux citoyens et aux propriétaires d’entreprises touchés, le soutien de tout le réseau des chambres de commerce du Québec.

« La FCCQ lance un appel à tous, et en particulier à la communauté d’affaires, de continuer à faire preuve de générosité et de témoigner leur solidarité envers les régions aux prises avec la crue des eaux, en donnant généreusement à la Croix-Rouge à l’intention des sinistrés », a invité Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ. « Ces gens, nombreux, vivent des moments extrêmement difficiles; nous devons exprimer notre soutien en appuyant ceux qui sont sur place pour aider. »

« Les besoins sont criants maintenant et le seront encore au cours des prochaines semaines » a pour sa part rappelé le président et chef de la direction de la Croix-Rouge canadienne, Conrad Sauvé. « Nos équipes sont à l’œuvre dans 25 lieux touchés par les inondations au Québec, soutiennent les opérations dans 12 centres d’accueil et d’information et viennent en aide à plus de 1 400 sinistrés ».

Dans les différentes régions, plusieurs entreprises et commerces sont atteints et l’activité économique est affectée. La FCCQ et son réseau de chambres de commerce suivent de près l’évolution de la situation.

 

À propos de la FCCQ

Grâce à son vaste réseau de plus de 140 chambres de commerce et 1 200 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 60 000 entreprises et 150 000 gens d’affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

 

 

 

 

Nouvel horaire – Bureau de la SAAQ de Saint-Gabriel

Veuillez prendre note du nouvel horaire du bureau de la SAAQ situé au 151, rue Saint-Gabriel dans la Ville de Saint-Gabriel sera ouvert. Cet horaire sera en vigueur à compter du 8 mai 2017.

Lundi au mercredi de 12 h à 18 h

Jeudi et vendredi de 10 h à 16 h et de 17 h à 20 h

Samedi et dimanche : Fermé

Béatrice Grenier, infirmière en podologie

Madame Béatrice Grenier, infirmière en podologie, sera la tête d’affiche pour le mois d’avril 2017. Madame Grenier a débuté comme infirmière en podologie à son compte, il y a plus de 4 ans. Sa clinique est située au 1 rue Beausoleil dans la Ville de St-Gabriel. Mme Grenier y pratique avec minutie tous les soins spécialisés pour la santé des pieds (soins de la peau, cors, callosités, soins des ongles incarnées, réflexologie, reiki, etc.).

  • Adresse : 1, rue Beausoleil, Ville de Saint-Gabriel, Québec, J0K 2N0
  • Téléphone : 450 803-8381
  • Courriel : beagre01@gmail.com

Béatrice Grenier en 5 questions

Béatrice Grenier est arrivée dans le secteur Brandon il y a plus de 16 ans. Native de l’Abitibi, Mme. Grenier a été charmée par la Ville de Saint-Gabriel c’est une des raisons pour lesquelles elle a choisi d’y travailler à son compte comme infirmière en podologie.

Vous avec la chance d’en apprendre un peu plus sur Béatrice Grenier grâce aux questions posées par la Chambre de commerce Brandon.

1- Quel est votre endroit préféré du secteur Brandon?

Tout le noyau villageois de Saint-Gabriel qui a un cachet particulier, il me rappelle mon Abitibi natal.

2- Quel est votre mets préféré?

Les fruits de mer.

3- Qu’est-ce que les gens disent de vous dans le cadre de votre travail?

Que je suis une personne de confiance qui connait bien son métier.

4- Quelle est votre plus grande qualité d’un point de vue professionnel?

Mon professionnalisme.

5- Quel est votre loisir préféré?

La peinture.